Rechercher

Jean-Pierre Sergent

FR | EN

Travail sur papier III : Bones & Flowers: The Metamorphosis of Life #2

Jean-Pierre Sergent travaillant sur les diverses étapes du procédé artistique dans son atelier de Besançon, pour la réalisation d'une nouvelle série de travaux sur papier : Bones & Flowers: The Metamorphosis of Life, été 2016.

Edition de sérigraphies au tirage unique, acrylique sérigraphiée sur papier Rives B.F.K., 70 x 56 cm

Photos n°30 à 94, prisent à l'atelier le 27 juillet et les n°230 à 475, le 16 septembre 2016, par Christine Chatelet.

Le titre de cette série traduit en français : Des fleurs et des os : les métamorphoses du vivant, implique que le contenu de ces œuvres jaillit et transcende le temps historique et linéaire pour créer un lieu de rencontre entre l’imaginaire et l’histoire humaine. Non plus comme un Musée imaginaire Malraucien, un peu muséal, un peu littéraire, un peu figé et noir et blanc ; mais plus comme un nouveau langage, une nouvelle syntaxe, une nouvelle iconographie, nouveaux ou peut-être très anciens, ancestraux, originels, oubliés*… provoquant avec force, humour, poésie et conviction dans le cœur même du regardeur : la transe, la révélation et ultimement la métamorphose profonde de l’âme humaine.
Car l’Art doit s’imposer et gagner l’âme de l’autre, dans un combat d’une vitalité et d’une fulgurance extrême, comme la Force Vitale le fait elle-même dans la nature.
RAPPEL : Il ne faut pas oublier les fleurs et les os, les dessins et les sexes, les répétitions et les transes, les couleurs et les nuits, les joies et les extases… pour enfin pouvoir devenir soi-même…

* Comme dans le discours-hommage de Le Clézio pour son prix Nobel à propos des Indiens Emberas et leur langage paradisiaque :
« Quelque chose de grand et de fort, qui les surpasse, parfois les anime et les transfigure, et leur rend l'harmonie avec la nature. Quelque chose de neuf et de très ancien à la fois, impalpable comme le vent, immatériel comme les nuages, infini comme la mer. »