Rechercher

Jean-Pierre Sergent

FR | EN

Spring Flowers & Naked Trees In The Sky (Printemps 2017)

FLOWERS & NAKED TREES IN THE SKY (Printemps 2017)

 

“Il y a sur la terre de beaux moments bien tranquilles.”

“Les joies du monde sont notre seule nourriture. La dernière petite goutte nous fait encore vivre.”

in Les vraies richesses, Jean Giono

- Sîtâ site un proverbe dans le Râmâyana :
“Même au bout d’un siècle, la joie
Rattrape l’homme qui survit !”

“Dresses-toi dit Jourdan, il faut regarder partout !
Partout les bourgeons s’ouvraient ; tous les arbres allumaient peu à peu des feuilles neuves. C’était comme la lueur de plusieurs lunes. Une lueur blanche pour les feuilles d’aulnes, les pétales d’érables, les feuilles de fayards, la mousse des peupliers ; une lueur mordorée pour les bouleaux dont le petit feuillage reflétait les troncs et se reflétait dans l’´écorce ; une lueur de cuivre pour les saules ; une lueur rose pour les alisiers et un immense éclairage vert qui dominait tout, la lueur des feuillages sombres, les pins, les sapins et les cèdres.
Les odeurs coulaient toutes fraiches. Ça sentait le sucre, la prairie, la résine, la montagne, l’eau, la sève, le sirop de bouleau, la confiture de myrtille, la gelée de framboise où l’on a laissé des feuilles, l’infusion de tilleul, la menuiserie neuve, la poix de cordonnier, le drap neuf. Il y avait des odeurs qui marchaient et elles étaient si fortes  que les feuilles se pliaient sur leur passage. Et ainsi elles laissaient derrière elles de long sillages d’ombres. Toutes les salles de la forêt, tous les couloirs, les piliers et les voûtes silencieusement éclairées attendaient.
De tous côtés on voyait les profondeurs magiques de la maison du monde.”
In Que ma joie demeure, Jean Giono