Jean-Pierre Sergent

FR | EN

Entretien avec Thierry Savatier

< Retour


Film documentaire de 40 mm, enregistré à la Ferme Courbet de Flagey, par Lionel Georges, pour le Conseil général du Doubs, le 13 mai 2012, après la conférence donnée par Thierry Savatier sur l'histoire du tableau L'Origine du monde de Gustave Courbet.

Jean-Pierre Sergent et Thierry Savatier parlent de la grande installation murale et des œuvres présentées lors de l'exposition Nature, cultures, l'origine des mondes, ainsi que des références historiques entre le travail de Courbet et les œuvres de Jean-Pierre : le rapport au grand format, à la nature, à l'érotisation du corps de la femme etc.

À voir aussi : la conférence, et le débat avec le public, où Thierry Savatier nous parle pendant une heure de l'histoire rocambolesque de "l'Origine du monde", le célèbre tableau de Gustave Courbet, depuis sa réalisation en  1866 puis en décrivant ses propriétaires successifs de Khalil-Bey à Jacques Lacan jusqu'au Musée d'Orsay aujourd'hui.

Thierry Savatier est historien de l'art, spécialiste du XIXe siècle. Il est l'auteur d'une édition critique de l'œuvre érotique de Théophile Gautier (Honoré Champion), d'une biographie de Madame Sabatier (Une Femme trop gaie, biographie d'un amour de Baudelaire, CNRS Editions), d'un essai consacré à L'Origine du monde : L'Origine du monde, histoire d'un tableau de Gustave Courbet publié chez Bartillat (Prix Lucien Febvre 2006, traduit dans trois langues) et de la préface de la dernière édition du Dictionnaire de cuisine d'Alexandre Dumas (Bartillat). Il prépare actuellement un essai sur La Femme piquée par un serpent de Jean-Baptiste Clésinger. Thierry Savatier anime en outre un blog culturel sur le site du Monde.fr, intitulé « Les Mauvaises fréquentations » et donne des conférences basées sur ses thèmes de recherche.
Les Tribulations de L'Origine (Université d'Amiens), L'Ori-gyne du monde, image ob-scène ? (New York University, Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm), La Scène érotique chez Gustave Courbet (Université de Rennes), L'Origine du monde (Galeries nationales du Grand Palais, Fondation Beyeler, Musée de Thouars), Le Dictionnaire de cuisine d'Alexandre Dumas (Musée de Thouars), Le Non-dit dans le cinéma de Nadine Labaki (Université Saint-Joseph, Beyrouth).

Un entretien avec l’artiste plasticien Jean-Pierre Sergent

Au mois de mai dernier, j’avais consacré une chronique à l’exposition Nature, cultures, l’origine des mondes qui réunissait des œuvres de l’artiste plasticien Jean-Pierre Sergent à la Ferme de Flagey, près d’Ornans (Doubs), un cadre chargé d’histoire, puisque cette bâtisse, entièrement restaurée par le Conseil général, appartint à la famille de Gustave Courbet et que le peintre y vécut et y travailla. La chambre qu’il occupait y est encore visible aujourd’hui.
Invité pour l’occasion à donner une conférence sur L’Origine du monde, toile emblématique du maître, j’ai profité de cette chance pour dialoguer en public avec Jean-Pierre Sergent. Cet entretien a fait l’objet d’un documentaire filmé par Lionel Georges. On peut le voir en ligne en suivant ce lien.
J’ai naturellement cherché à limiter mes interventions au strict nécessaire, afin de laisser pleinement l’artiste s’exprimer. Durant 40 minutes, Jean-Pierre Sergent, avec toute la modestie qui caractérise les vrais artistes, parle de son art, de ses expériences, de sa technique, de ses influences, des enjeux d’une œuvre où spiritualité, érotisme et nature restent indissociables. Il évoque enfin les passerelles qui le relient à Gustave Courbet. Thierry Savatier

< Retour