Rechercher

Jean-Pierre Sergent

FR | EN

Anciens ateliers de Montréal (1991-1993) & de New York (1993-2003)

ANCIENS ATELIERS DE JEAN-PIERRE SERGENT À MONTRÉAL, CANADA 1991-1993 & À BROOKLYN, CHELSEA, LONG ISLAND CITY, NEW YORK, U.S.A., 1993-2003

- 3, 6, 7 - Photos par Alain Pratt, 1992

- 12 > 15 - Photos par François Portmann, Atelier de Chelsea, New-York City, 1996

- 23 > 27 - Photos par Sachie Kumano, atelier de Long Island City, New York, juillet 2003


Au début de sa carrière en France dans sa ferme du Haut-Doubs natal, Jean-Pierre travailla d'abord l'abstraction géométrique colorée sur panneaux d'Isorel et sur toiles, tout en élevant et entraînant des chevaux américains parallèlement à la poursuite de sa carrière artistique. Puis en 1991 à Montréal, il se consacra exclusivement à son art, en continuant son travail d'abstraction Géométrique, tout en commençant à y intégrer des images symboliques par le biais de la technique sérigraphique. Il travailla aussi dans son atelier montréalais en explorant de nombreux nouveaux matériaux industriels comme le Plexiglas (qui deviendra son matériau de prédilection), le cuivre, l'aluminium, le zinc, le plomb, les filets de chantier, les billes de verres, les coupures de presse et les photos jusqu'en 1993, date à laquelle il déménageât son studio à New York. Jean-Pierre vécut et travailla de nombreuses années dans cette ville, dans trois ateliers successifs situés dans divers quartiers new-yorkais : à DUMBO (Brooklyn), à Chelsea (Manhattan) et finalement à Long Island City (Queens), jusqu'à son départ pour la France en 2003. À New York, grâce au dynamisme ambiant et à l'énergie créatrice incroyable de la ville, il a pu développer son style si particulier (sa signature artistique), qui est son concept de Peinture-assemblage composé de peintures sur Plexiglas de modules carrés (1.05 x 1.05 m), qu'il s'est amusé à assembler directement sur le mur, pour créer ainsi d'immenses installations murales.