Jean-Pierre Sergent

FR | EN

Expositions passées

LE DÉSIR, LA MATRICE, LA GROTTE & LE LOTUS BLANC II

Grotte de Plaisir-Fontaine, Bonnevaux le Prieuré, France
/

PARCOURS ET EXPOSITION CHAMPÊTRES : LA VULVA-GROTTE
Samedi 14 et dimanche 15 juin 2014, de 10 h à 17 h

Autour de l’Origine du Monde, EXPO OFF du Musée Courbet dans la Grotte de Plaisir-Fontaine.

 

Grotte de Plaisir-Fontaine

Pascal Reilé, hydrogéologue auteur des Parcours Courbet et Jean Pierre Sergent, artiste peintre franco-new yorkais, proposent une visite randonnée de la gorge du Ravin du Puits Noir ainsi qu'une descente à la grotte de Plaisir-Fontaine. Elle permettra d’appréhender et de comprendre la représentation des grottes au 19e siècle à l'époque de Courbet, période où les eaux étaient considérées comme d’origine tellurique. L’interprétation psychanalytique entre les grottes et le tableau de l’Origine du Monde sera évoquée. Ce parcours fera pénétrer dans cette matrice, cette  « cache », véritable refuge que la nature transforme par ses bois sombres et ses falaises abruptes en un lieu secret et intime. Une présentation d’œuvres de Gustave COURBET sur ce thème s’associera avec une réinterprétation contemporaine de Jean-Pierre SERGENT du corps de la femme sexué au travers de différentes cultures historiques et préhistoriques.... des déesses mayas aux dessins de graffitis érotiques. Ces variations iconographiques choisies parmi un corpus d'œuvres sur papier de grand format sont reproduites et imprimées sur 2 bâches rouge vif de 2 m de hauteur par 4 m de longueur et installées en vis-à- vis à l'entrée de la grotte de Plaisir-Fontaine. L'œuvre est intitulée Le désir, la matrice, la grotte et le lotus blanc, ce titre a été inspiré à l'artiste par sa lecture des Upanishads dont voici un court extrait :

Le désir, la matrice, le temps du désir - Celui qui manie le tonnerre Indra, la grotte, Ha Sa, le vent, le nuage, le roi des cieux - Et de nouveau la grotte, Sa Ka La et l'illusion : Telle est la sagesse primordiale, qui nous embrasse, Mère de l'immense univers. In Tripura Upanishad

Cette mise en scène inattendue invitera ainsi le spectateur à mettre en éveil tous ses sens et ses acquis : visuels, olfactifs, culturels et mémoriels, ceci grâce à cette confrontation provoquée entre une œuvre contemporaine : urbaine, brutale, forte, colorée ; avec ce lieu sacré, naturel, harmonieux, plus serein mais qui est à la fois attirant et repoussant, séducteur et effrayant ! Ce déclic, ce choc visuel fort, peut entraîner l'inconscient du spectateur vers des réminiscences, des souvenirs du monde de l'enfance et des mondes originels perdus et refoulés par les contraintes rationnelles, religieuses ou athées imposées par nos sociétés marchandes contemporaines désacralisées ou trop dogmatiques. Car si il est un constat que nous devons faire aujourd'hui, c'est bien celui du désenchantement du Monde, de la Nature et de nos relations humaines. Ores, se replonger, se ressourcer, se régénérer dans l'Origine, dans la grotte, dans la matrice du monde sensible, nous permet de réactiver notre esprit créatif, démiurge et joyeux. En effet, les Faunes, les Elfes, les Dieux, les Esprits et l'Art sont originellement et géographiquement intimement liés à l'enfouissement de l'humain dans la caverne, dans le gouffre, dans le vagin, dans le trou... dans tous ces mystérieux lieux de recueillement, de solitude, de souffrance, de plaisir et de création. Et c'est là aussi, où les premiers hommes se sont sentis en sécurité pour réfléchir et philosopher (anachorètes, Diogène, Platon etc...) et créer les premières fresques magnifiques de l'histoire de l'art, d'Altamira à Lascaux en passant par les grottes peintes d'Australie et du Zimbabwe...
Alors entrer dans l'univers conjoint de l'Art et de la Vulva-Grotte c'est un peu réintégrer une dimension spirituelle... là où, dans cet espace intérieur, clos, humide, sensuel et obscur ; le Soleil et le Désir nous brûlent comme aux premiers jours de l'univers !

   Et on entend des baisers sous les feuillages, - quelquefois un grand cri aigu.
    Hilarion : Ce sont les vierges de Babylone qui se prostituent à la déesse.
    Antoine : Quelle déesse ?
    Hilarion : La voilà !
    Et il lui fait voir, tout au fond de l'avenue, sur le seuil d'une grotte illuminée, un bloc de pierre représentant l'organe sexuel d'une femme.
           In Gustave Flaubert, La tentation de Saint Antoine

ORGANISATEURS :

PASCAL REILE & L'ÉQUIPE DES SPÉLÉOLOGUES DE KARSTIC HAUT DOUBS - HAUTE LOUE

PARTENAIRES :

Conseil Général DU Doubs    Musée Courbet    Courbet Pays d'artistes

DIRECTIONS & CONTACTS

 

directions grotte de Plaisir-FontaineLieu : Grotte de Plasir-Fontaine, 25620, Bonnevaux le Prieuré, France

Depuis Ornans, prendre la D67 en direction de Besançon. Puis la D280 vers Bonnevaux-le-Prieuré. Le chemin vers la grotte située à 8 km d’Ornans est indiqué sur la gauche. Se garer sur le parking avant la pisciculture et suivre le sentier la longeant sur la gauche.

Dates : les 14 & 15 juin 2014 de 10h à 17h

Rencontre avec l'artiste :
le samedi 14 juin de 14h à 17h

Contacts :

- Pascal Reilé : pascal.reile@cabinetreile.fr / +33(0)6 07 25 61 89
-
Jean-Pierre Sergent : info@j-psergent.com / + 33(0)6 73 44 94 86

- VIDEOS DE L'EXPOSITION

 


Film documentaire de 8 mn, filmé par Jean-Pierre Sergent à la Grotte de Plaisir-Fontaine les 14 et 15 juin 2014.

 

INTERVIEW FR3

Reportage de 2mn par Isabelle Brunnarius et Laurent Brocard diffusé sur France 3 Franche-Comté le 14 juin 2014 à 19h.

- VISUELS DES BACHES INSTALLEES DANS LA GROTTE


Jean-Pierre Sergent, visuel de l'intsallation des baches dans la grotte de Plaisir-Fonaine

- Le désir, la matrice, la grotte et le lotus blanc, 2 bâches installées dans la Grotte de Plaisir-Fontaine, France

JEAN-PIERRE SERGENT, BACHE N1, JUIN 2014

- Le désir, la matrice, la grotte et le lotus blanc
, impression sur bâche, n1, coté gauche, 2 X 4 m, juin 2014

JEAN-PIERRE SERGENT BACHE N2, JUIN 2014

- Le désir, la matrice, la grotte et le lotus blanc, impression sur bâche, n2, coté droit, 2 X 4 m, juin 2014

PHOTOS DE L'INSTALLATION


- 1 > 15, photos par Jean-Pierre Sergent
- 7,8, avec Pascal Reilé l'organisateur et Bertrand Blanchet, président de KARSTIC HAUT DOUBS - HAUTE LOUE
- 11, avec Nathalie Zorzi

- VISUELS DES ŒUVRES REPRODUITES ET IMPRIMEES SUR LES BACHES


- 1 > 14, Large Paper, acrylique sérigraphiée sur papier Rives BFK, 120 x 107 cm, 1999 - 2012

- 15,16, Le désir, la matrice, la grotte et le lotus blanc, acrylique sérigraphiée sur papier Rives BFK, 25 x 25 cm, 2014

Save

Save

Save